Sélectionner une page

4M$ pour les ruelles vertes

S’il est réélu, Denis Coderre investira 4M$ dans la Politique de l’enfant pour que de nouvelles ruelles vertes et blanches voient le jour à Montréal, en plus de limiter la vitesse à 5km/h dans toutes les ruelles montréalaises. Il s’agit de la première promesse de campagne du parti Équipe Denis Coderre pour Montréal.

La bonification de la Politique de l’enfant permettrait d’«ajouter un financement stable» pour les ruelles, selon la conseillère municipale Elsie Lefebvre, qui était présente lors de l’annonce qui a eu lieu dans son district, Villeray.

«Les ruelles blanches c’est d’assumer notre nordicité, les enfants jouent dehors aussi l’hiver, et nous dans Villeray ça s’exprime par des patinoires dans les ruelles […] L’idée c’est de faire la promotion [des ruelles vertes et blanches] auprès des citoyens et de dire ok, on va vous aider», a-t-elle déclaré en entrevue à La Matinale, le 29 septembre.

Les ruelles vertes et blanches sont financées à même le budget des arrondissements, et ce sont les éco-quartiers qui prennent en charge les projets que les citoyens suggèrent. Lorsqu’un petit comité de citoyens se rassemble, l’éco-quartier évalue la situation et se charge de demander tous les permis et autorisations pour faire le réaménagement de la ruelle.

«Autrefois, on parlait de la ruelle comme un espace de verdissement, mais maintenant la ruelle verte c’est bien plus que ça, c’est vraiment une communauté. […] Ça permet la rencontre des enfants, des familles, aînés, étudiants, crée un petit microcosme à l’intérieur des quartiers», explique Mme Lefebvre.

En ce moment, la demande est telle dans certains arrondissements que des listes d’attentes sont mises en place pour l’aménagement des ruelles. Ce n’est pas le cas des tous les arrondissements, toutefois. Dans les quartiers plus défavorisés, ou avec un grand nombre de nouveaux arrivants, il reste difficile de mobiliser les citoyens pour la mise sur pied de ces projets, fait savoir le Regroupement des éco-quartiers, qui espère des investissements permettant d’assurer la pérennité des projets.

Un maire ouvert

La conseillère, élue sous la bannière de Coalition Montréal en 2013, a quitté le parti au mois de juin 2017 et a rejoint Équipe Denis Coderre pour Montréal au mois d’août.

Elle soutient que le maire Coderre, reconnu comme quelqu’un de dur et critiqué pour «ne pas être à l’écoute», s’est toujours montré «très ouvert» à ses nouvelles idées, telle de soutenir les ruelles vertes.

Un texte de Catherine Paquette

 

Les candidats dans Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension

Mairie d’arrondissement

Anie Samson (Équipe Denis Coderre pour Montréal)

Giuliana Fumagalli (Projet Montréal)

District François-Perrault

Érika Duchesne (Équipe Denis Coderre pour Montréal)

Sylvain Ouellet (François-Perrault)

District Parc-Extension

Mohammad Youssuf (Coalition Montréal)

Mary Deros (Équipe Denis Coderre pour Montréal)

Rafik Bentabel (Projet Montréal) 

District Saint-Michel

Frantz Benjamin (Équipe Denis Coderre pour Montréal)

Rana Alrabi (Projet Montréal)

District Villeray

Elsie Lefebvre (Équipe Denis Coderre pour Montréal)

Rosannie Filato (Projet Montréal)