Sélectionner une page

Procès-verbal de l’AGA 2017 de CIBL

Procès-verbal de l’AGA 2018 de CIBL

19 mars 2018

18 h — Société des arts technologiques de Montréal (SAT)
1201 Boul. St-Laurent, Montréal, QC  H2X 2S6

 

 

  1. Ouverture de l’assemblée
    a. Mot de bienvenue
    b. Nomination du président et secrétaire d’assemblée

 

Proposition par Paul Béland que l’assemblée soit présidée par M. Fritz Rhéaume. Appuyé par M. Mayotte.

Adopté à l’unanimité à main levée.

RÉSOLUTION 20180319.01

 

Proposition de Mathieu Séguin que la prise de notes soit faite par Gabrielle Brassard-Lecours. Adopté à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.02

 

  1. Vérification du quorum et du droit de présence

 

Vérifié par le président d’assemblée.

Question posée par Paul Béland par rapport à la régularité de la convocation de l’AGA, qui doit être faite dans les quatre mois suivant la fin de l’année financière selon les règlements généraux.

Explication du C.A. : À cause de la situation extraordinaire, de la démission du directeur général et de la mise sur pied d’un comité de relance, le conseil d’administration a choisi de reporter l’AGA. Cette dernière demande beaucoup de travail d’organisation, en plus du reste.

 

  1. Adoption de l’ordre du jour proposé

Proposé par Jeanne Doré, appuyé par Pierre-Alain Cotnoir.

RÉSOLUTION 20180319.03

Proposition d’amendement : Insérer entre les points 8 et 9, le point « opposition des membres — prochaines assemblées et formation des comités de travail ». Accepté à l’unanimité.

 

  1. Adoption du procès-verbal de l’assemblée générale annuelle 2016

– Proposition d’amendement de François Pettigrew de dispenser l’assemblée de la lecture détaillée du dernier PV. Accepté à l’unanimité.

– Proposition d’adoption de l’ordre du jour par M. Cotnoir, secondé par Émilie Morneau.

Accepté à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.04

 

  1. Présentation du rapport du conseil d’administration

– Il s’agit d’un rapport hors-norme, mais adapté à la situation extraordinaire des derniers mois.

– Le C.A. a fait preuve d’unité et de confidentialité pour le bien de l’institution.

– La création d’un comité RH paraissait importante pour le C.A., ce qu’il a fait.

– Le C.A. a mis les bouchées doubles dans la situation, et ça n’a pas été facile.

– Certaines frictions ont eu lieu à l’interne

– Le C.A. sortant propose de maintenir le comité RH en place pour prévenir certaines situations, mais le prochain C.A. en décidera.

– Beaucoup de questions se posent sur la location du 2-22. CIBL a des engagements envers le 2-22, les copropriétaires de la bâtisse et par rapport à l’hypothèque du Ministère de la Culture.

– Cela coûte 40 000 $ annuellement d’être au 2-22, soit environ le même montant que sur Pie-IX.

– Beaucoup de questions sur l’antenne, qui, aux dernières nouvelles, resteront sur le stade olympique pour les trois prochaines années. La RIO dédommagera aussi une certaine partie des équipements endommagés pendant les travaux du stade.

 

– Le C.A. a souvent sonné l’alarme par rapport aux ventes, mais aurait probablement dû le faire plus rapidement. Les ventes sont à reconstruire, comme il n’y a plus d’équipe qui s’en occupe. Le C.A. fait son mea culpa d’avoir laissé aller cet aspect de CIBL.

– L’apport (prêt) de Cogeco a été important pour la survie de CIBL, malgré les critiques. Cogeco ne s’est jamais immiscé dans le contenu ni dans le C.A. de CIBL. Le C.A. remercie l’équipe de Cogeco.

– Être en mode compressions n’est jamais évident.

– CIBL a accumulé plusieurs mois en retard de loyer, et dans cette situation, la seule solution pour le C.A. était de faire des mises à pied, avec un plan de relance prévu, sinon c’était la faillite.

– Formation d’un comité de relance après l’annonce du 5 janvier. Cela a permis de rebâtir les liens avec les membres et les différentes communautés qui gravitent autour de CIBL.

– La suite se fera avec le plan de relance.

– Le C.A. admet qu’il y a eu un manque de communication dans les dernières années envers les membres.

 

Activités du comité de programmation (Chloé Sondervorst) :

– Rappel du mandat du comité de programmation (point 8.9 des règlements généraux)

– Élargissement de la programmation depuis janvier 2018. Émissions spéciales, lancement d’une nouvelle émission (Pour la suite des ondes).

– Rôle important pour la mission, le faire avec tous les membres intéressés, en collaboration avec le C.A.

– Le comité de programmation aimerait annoncer en avril, en juin et en octobre des programmations saisonnières constituées de nouvelles émissions.

– Selon le comité, la politique éditoriale et musicale doit être clarifiée.

– Il faut également clarifier le mode de fonctionnement

– Proposition de garder en tête la cohérence versus l’uniformisation ce CIBL, pour garder son unicité.

– Proposition de mise sur pied de listes de lecture musicale en mode collaboratif

– Proposition de mettre sur pied un groupe de travail sur la diffusion numérique.

 

Commentaires de la salle :

Denis Laberge

– Des émissions pourraient-elles être produites en dehors de la station, de nuit, sur les affaires publiques? Il y a un vide à combler pour ce genre de contenus.

 

Vincent Resseguier

– Qu’en est-il de la possibilité d’abonnement avec Numéris offert à CIBL auparavant?

Réponse : Jusqu’en janvier c’était en vigueur, mais le partenariat a cessé à cause de raisons financières et philosophiques (course aux cotes d’écoute, demandes de rendement, etc.).

 

François Petitgrew

– S’occupe d’une radio à Lévis. Si CIBL veut ramener des annonceurs, il faut des cotes d’écoute.

 

Suzanne Lemire

– Demande de clarification du rapport d’activités

 

Nicolas Godin

– Une meilleure communication serait nécessaire pour apprendre les décisions difficiles, autrement que par les médias.

Réponse : Le retour du CIBLien et la mise sur pied des groupes de travail visent à établir une meilleure circulation des informations.

 

Paul Béland

– Demande de détails sur le prêt de Cogeco.

 

Antonine Salina

– Question sur le fait que le C.A. ait trop protégé la direction générale, sur le fait que la programmation n’était pas cohérente avec la mission de CIBL.

Réponse : Il faut que le prochain C.A. mette en place des mécanismes d’évaluation de la direction générale beaucoup plus solide qu’en ce moment. Pour la programmation, un comité travaille là-dessus, et le C.A. a également la volonté de remettre une programmation cohérente de l’avant.

 

Stéphane Thierry

– Qu’en est-il de la situation interne de CIBL?

Réponse : Une demande d’évaluation de la direction a été faite. Avant que le processus ne soit terminé, le DG a démissionné. Une DG par intérim a été nommée, ainsi qu’un comité de relance. Il y a maintenant une coordonnatrice à temps partiel pour assurer le minimum de fonctionnement de la station, payée par PME Montréal et par la Caisse d’économie solidaire.

 

Nouvelle membre :

– Idée de faire un autre spectacle-bénéfice

 

Vincent Allaire :

– Clarification sur le processus qui a mené aux mises à pied.

Réponse : La solution pour un plan de relance était, pour le C.A., des mises à pied.

 

Employée

– Questions sur la fin de période des pertes d’emplois temporaires.

Réponse : Pas dans les prochains mois, mais dépend du comité de relance et de la prochaine direction générale.

 

  1. Entérinement des actes des administrateurs

Proposé par Denis Laberge. Personne ne seconde. Proposition refusée.

 

  1. Réception des états financiers vérifiés au 31 août 2017 (voir les documents reliés)

– Perte de 164 000 $ cette année, comparativement à 111 000 $ l’an passé.

– Chute libre des revenus publicitaires. Environ 200 000 $.

– Vente de 55 % des locaux dans l’année. 170 000 $ de ces ventes. Cela a permis d’avoir un « cashflow » immédiat, et que ceux à qui on a vendu donnent des quotes-parts à CIBL.

– Les avoirs sont déficitaires

– État de la situation au 1er mars 2018 :

* Marge de crédit : 80 000 $

* Payables (condos, salaires, vacances, taxes municipales, etc.) : 205 000 $

* Somme due : 285 777 $

 

Questions de la salle :

– Idées de faire des demandes de subventions?

– Points sur les états financiers des quatre derniers mois, et sur le fait que les états financiers doivent être signés par deux administrateurs.

Réponse : Situation extraordinaire qui fait que ça n’a pas été fait.

– Idée de fonctionner avec des honoraires plutôt qu’avec des salaires.

– Idée de faire des activités-bénéfices qui rapportent beaucoup d’argent.

– Il reste 22 000 $ à payer en termes de salaires et de vacances.

– Les administrateurs ne peuvent pas être poursuivis à titre individuel.

 

Proposition d’adoption des états financiers par Pierre-Alain Cotnoir. Adopté à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.05

 

 

Pause de 10 minutes.

 

Proposition de reprise d’assemblée par Caroline Goulet.

Tonya secondé par Mimsye Belle. Adopté à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.06

 

 

  1. Présentation Plan de relance (comité et groupes de travail) (voir les documents)

– Tout le monde doit s’impliquer dans la relance.

– Démarche qui a mené au plan de relance :

* Mise sur pied du comité

* Mobilisation des membres

* Mise sur pied de comités de travail

* Travail sur la mission, la vision, les valeurs (voir le document)

 

– Trois piliers stratégiques sont à envisager pour la relance :

1) Créer des contenus incontournables

2) Engager une communauté curieuse et plurielle

3) Diversifier les revenus pour assurer l’indépendance

 

– Plan opérationnel – cibles de revenus associées à ces trois piliers stratégiques (voir le document; prévisions sur 3 ans). Ce plan permettrait d’éponger la dette et d’avoir des excédents. Le plan inclut des revenus pour la production de projets, ainsi qu’un mélange de financement public et privé.

– Ressources humaines essentielles au plan de relance à court terme,

* Printemps 2018 : Direction générale et direction des ventes

* Été 2018 (juin) : Conditionnel à l’obtention de subventions : responsable des programmes/deux animateurs

* Rentrée 2018 : relance d’une programmation régulière; projets spéciaux; partenariats avec le milieu universitaire.

 

Plan d’action à court terme :

* Actions immédiates, 30 jours, 60 jours et 100 jours.

Plan pour le radiothon :

* Aller chercher des personnalités connues pour avoir des appuis à la station.

 

Proposition d’un autre plan d’action/Modifications des règlements généraux, proposé par Paul Béland.

 

IL EST PROPOSÉ CE QUI SUIT :

  1. QU’IL SOIT RÉSOLU

Que la prochaine promesse de performance soit présentée aux membres réunis en assemblée extraordinaire avant sa présentation au CRTC.

  1. QU’IL SOIT AUSSI RÉSOLU :
  1. Que soit mis sur pied un comité d’audit et de gouvernance chargé de poursuivre le travail entamé par le groupe de travail sur la gouvernance formé par des membres de CIBL en janvier 2018.
  2. Que les membres dudit groupe de travail soient membres du comité d’audit et de gouvernance.
  1. QU’IL SOIT DE PLUS RÉSOLU :
  1. Que soit mis sur pied un comité de financement chargé de poursuivre le travail entamé par le groupe de travail sur le financement formé par des membres de CIBL en janvier 2018.
  2. Que les membres dudit groupe de travail soient membres du comité de financement.
  1. QU’IL SOIT ÉGALEMENT RÉSOLU :

Que soit convoquée une assemblée générale extraordinaire aux fins d’étudier et d’approuver le plan de relance détaillé, ainsi que les échéanciers, indicateurs de résultats et prévisions budgétaires afférents, au plus tard le 30 septembre 2018. Cette assemblée pourra aussi, le cas échéant, étudier les rapports, recommandations et propositions émanant du comité d’audit et de gouvernance, du comité de financement et du comité de programmation.

  1. QU’IL SOIT ENFIN RÉSOLU :
  1. Que CIBL tienne, au plus tard le 30 avril 2019, une assemblée générale d’orientation qui aura notamment pour objet l’étude des orientations, des priorités, des plans d’action, des perspectives budgétaires et des objectifs de financement pour la période 2020-2023.
  2. Que CIBL tienne une telle assemblée d’orientation tous les trois ans.

 

Proposé par Paul Béland, Marc Bolduc, François Boutin, Suzanne Lemire, Florent Michelot et Sébastien Nègre.

 

Proposition de dépôt de cette proposition par Pierre-Alain Cotnoir, afin de donner le temps aux membres et au C.A. d’en prendre note et que son adoption soit reportée à une assemblée ultérieure. Appuyé par Mimsye Belle.

Vote demandé sur le dépôt. Adopté à la majorité.

RÉSOLUTION 20180319.07

 

 

  1. Nomination des vérificateurs comptables — ce point n’a pas été fait.9. Élections
  2. Nomination du président d’élections et 2 scrutateurs

Proposé par Paul Béland que Fritz Rhéaume agisse à titre de président d’élections, appuyé par Stéphane Mayotte, adopté à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.08

 

Proposition que Tonia Mori et Catherine-Anne Morin comme scrutatrices. Appuyé à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.09

 

  1. Présentation des postes disponibles sur le conseil d’administration

Sur proposition de Violaine Ouelette et appuyée par Stéphane Mailhiot, pour l’assemblée annuelle du 19 mars 2018, ainsi que pour les autres assemblées générales et réunions des instances et des comités qui pourront avoir lieu d’ici au 31 décembre 2018, l’article 2.1.1 des règlements généraux devra s’interpréter comme suit :

Le statut de membre artisan sera aussi reconnu aux personnes qui rencontrent les exigences mentionnées à cet article, et qui ont exercé leur bénévolat de façon soutenue entre le 1er septembre 2015 et la date de convocation de l’assemblée du 19 mars 2018.

Le statut de membre employé sera aussi reconnu aux personnes qui rencontrent les exigences mentionnées à cet article, et qui étaient employés de la corporation au 1er janvier 2018 et/ou qui ont ou ont conservé un lien d’emploi avec cette dernière en date de la convocation de l’assemblée du 19 mars 2018.

Proposition appuyée à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.10

 

Catégorie artisan, 3 postes disponibles, 5 candidatures reçues :

Mathieu D’Amours

Julien D. Pelletier

Sladjy Jean-Baptiste

Philippe Laramée

Violaine Ouellette

 

Catégorie citoyen, 4 postes disponibles, 5 candidatures reçues :

François Boutin

Maude Brossard-Sabourin

Jean-Philippe Cipriani

Jeanne Doré

Caroline Spandonide

 

Catégorie associé, un poste disponible, une candidature reçue :

– Nathalie Benoit (Université du Québec à Montréal)

 

Catégorie employé, un poste disponible, une candidature reçue :

– Antonine Salina

 

  1. Présentation des postes disponibles sur le comité de programmation

Sur proposition de Jeanne Doré et appuyée par Mathieu D’Amours, toutes les candidatures conformes, nonobstant le statut de membre, qu’il soit bénévole ou auditeur, seront admissibles pour l’élection du comité de programmation au cours l’assemblée générale annuelle 2017

Proposition appuyée à l’unanimité.

RÉSOLUTION 20180319.11

 

 

*5 postes auditeurs/bénévoles disponibles

3 candidatures reçues

Alain Brunet

Philippe Laramée

Émilie Morneau

 

4 candidatures spontanées reçues :

Alexis Gascon

François Petitgrew

François Martel

Jason Paré

Karolynne Boulet

 

  1. Élection des administrateurs :

À la suite d’un vote :

Artisan
Julien D. Pelletier (2 ans), Violaine Ouelette (2 ans), Mathieu D’Amours (1 an).

Citoyen

François Boutin (1 an), Maude Brossard-Sabourin (2 ans), Jeanne Dorée (2 ans), Jean-Philippe Cipriani (2 ans)

 

Par acclamation :

Associé

Nathalie Benoit (2 ans)

Employé

Antonine Salina (1 an)

 

  1. Élection des membres du comité de programmation

François Martel (1 an) Jason Paré (2 ans).

 

  1. Varia

– Demande par une artisane de rester administratrice de la page Facebook pour avoir accès aux enregistrements et pouvoir garder le contact avec les intervenants.

– Demande de ne pas faire les convocations juste par Facebook

– Question sur l’état des archives.

Réponse : Elles sont à l’abri et en bon état.

  1. Levée de l’assemblée

Levée de l’assemblée proposée par Stéphane Mailhiot, appuyé par Stéphane Waffo, à 22 h 15, le 19 mars 2015.

 

RÉSOLUTION 20180319.12

 

 

Préparé par Gabrielle Brassard-Lecours

Version téléchargeable  PV-AGA2017-CIBL-20180319